Appel à la grève du 13 janvier 2022

dimanche 9 janvier 2022
par  Laurence.V
popularité : 14%

Face à un ministre de l’Éducation nationale qui laisse l’école se désorganiser,
Face à ce même ministre qui n’a toujours pas mis en œuvre les moyens nécessaires pour lutter contre ce nouveau « raz de marée » épidémique,
Face à ces conditions d’accueil des élèves déplorables,
Face aux conditions de travail des enseignant·es devenues déplorables,
Face au nombre de contaminations chez les élèves et leurs professeur.es qui explose dans les écoles, les collèges et les lycées,
Face à ce sentiment d’abandon et de colères des tous les acteurs, toutes les actrices du monde de l’Education,

La stratégie du ministre de l’Education nationale reste la même : maintenir coûte que coûte les écoles ouvertes.

En appelant à la rescousse des étudiant·es, de « jeunes » retraité·es et même des parents d’élèves,
En proposant un protocole sanitaire impossible à mettre en place et qui change tous les jours. Il est insuffisamment protecteur puisqu’il permet aux élèves de continuer à se contaminer.

Les absences des élèves par dizaines dans les écoles et par centaines dans les collèges et les lycées mettent au jour l’intensité de la circulation du virus en milieu scolaire.

Aussi, partout les conditions de travail se dégradent, en particulier pour les directeurs et directrices d’écoles, mais aussi les éducateurs de vie scolaire, les AESH et les professeur·es qui se retrouvent en première ligne.

L’heure est à la grève ! Le ministère doit entendre raison : il doit recruter massivement des personnels pour effectuer les remplacements, distribuer des protections individuelles (masques chirurgicaux et FFP2), acquérir sur budget d’État des capteurs de CO2 et des purificateurs d’air, renoncer aux allègements successifs du protocole mis en œuvre depuis fin novembre, et annoncer un plan d’urgence pour l’Éducation pour faire face de manière durable à la crise sanitaire et compenser les inégalités qui se sont accrues pendant le confinement.

Pour obtenir satisfaction, il faut construire le rapport de force !

Le SUNDEP Solidaires appelle les personnels, du 1er et du 2nd degrés, à se mettre massivement en grève le 13 janvier.

Le SUNDEP Solidaires soutient également les initiatives prévues toute la semaine prochaine, et notamment les appels à la grève prévues localement dès le 11 janvier. Toutes les initiatives doivent servir de point d’appui pour construire un mouvement reconductible massif.

Le tract est à afficher dans vos établissements.
Pour le 1er degré, vous devez vous déclarer en grève 48 heures en amont. Le courrier pour vos directions est sur notre site.


Documents joints

PDF - 115.7 ko
PDF - 56 ko

Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)