^Lycées professionnels : intersyndicale du 1er octobre 2009

vendredi 9 octobre 2009

Compte-rendu de l´Intersyndicale de l´Enseignement Professionnel et des propositions d´action

L´Intersyndicale de l´enseignement professionnel s´est réunie jeudi 1er octobre afin de faire un bilan de la rentrée 2009. Etaient présents : la CGT, SUD, le SNCL-FAEN, le SNETAP-FSU, le SNEP-FSU et le SNUEP-FSU.
Après un tour de table, le constat a été identique pour l´ensemble des organisations pour dire que la rentrée a été désastreuse dans l´enseignement professionnel et agricole. Ainsi, toutes les inquiétudes qui avaient été soulevées par l´intersyndicale depuis des mois se sont trouvées concrétisées : élèves non-affectés, ou mal affectés, détérioration des conditions de travail par la multiplication des heures supplémentaires imposées, désorganisation des établissements à cause de la mise en place précipitée de la réforme et de l´autonomie accrue des établissements (mise en place anarchique de l´accompagnement personnalisé, non respect des grilles, horaires complémentaires non attribués, etc.).

L´Intersyndicale a décidé de s´adresser au ministre afin de l´interroger sur les conditions de la rentrée et notamment sur la situation des milliers d´élèves sans affectation en septembre. Elle alerte aussi le ministère sur la rentrée 2010 dont les conditions s´annoncent plus catastrophiques encore si le ministère ne réévalue la situation correctement.

L´Intersyndicale demande aussi à être entendue à propos de l´oral de rattrapage du bac pro, ainsi que sur la création de réelles passerelles à l´intérieur et à l´extérieur de l´enseignement professionnel et agricole.

L´Intersyndicale constate que la suppression massive de postes a des conséquences de plus en plus visibles sur la qualité de l´accueil des élèves et la qualité de l´enseignement (postes de remplaçants supprimés, augmentation des HS, etc.).

L´Intersyndicale interpelle aussi l´Association des Régions de France (ARF) sur l´évolution de l´offre de formation en lycée professionnel et agricole, ainsi que sur les différentes mesures qui sont en discussion au Sénat actuellement dans le cadre du projet de loi Formation/Orientation et qui organisent progressivement le transfert des missions de l´Etat aux Régions (redéveloppement du pré-apprentissage ou de la prise en charge de l´échec scolaire par les collectivités territoriales).

L´Intersyndicale a décidé de se retrouver régulièrement afin de mener un travail unitaire et approfondi, tout au long de l´année, dans l´objectif de mener des actions communes pour contrer ces réformes nocives.

(source SNUEP-FSU)