CGT, FO, FSU, UNSA et SOLIDAIRES, tous ensemble en grève le 8 février !

dimanche 21 janvier 2007
popularité : 70%

Le 8 février, ces 5 organisations interprofessionnelles (le SUNDEP est affilié à SOLIDAIRES) appellent à la grève dans la fonction publique pour le maintien du pouvoir d’achat. Au-delà du pouvoir d’achat, le mouvement est consacré à la défense des conditions de travail, de l’emploi, ainsi qu’à la sauvegarde des missions et du service public.

Il faut rappeler qu’après nous avoir généreusement distribué 1 point d’indice en novembre, le gouvernement doit nous augmenter de 0,8% (présenté comme un... cadeau électoral ! Il était prévu au départ 0,5%).

C’est loin de couvrir l’inflation. Qui plus est, pour 2007, aucune négociation et augmentation ne sont prévues.
Sur le plus long terme, 2 articles du site national, basés sur des études indépendantes, rappellent la dégradation du pouvoir d’achat des enseignants français encore amplifiée ces dernières années (l’observation est valable pour l’ensemble des fonctionnaires), et l’écart croissant avec les autres pays :

Une étude établit la baisse du pouvoir d’achat des enseignants,

Comparaison internationale des salaires des enseignants.

Communiqué CGT-FO-FSU-UNSA-SOLIDAIRES jeudi 18 janvier 2007

POUR NOS SALAIRES, L’EMPLOI PUBLIC ET LA DEFENSE DES MISSIONS

Les organisations de fonctionnaires (CGT-FO-FSU-UNSA-SOLIDAIRES) exigent l’ouverture immédiate de véritables négociaitions portant sur :
- le maintien du pouvoir d’achat du point en 2006 ;
- l’augmentation des salaires pour 2007 sur la base minimum de l’inflation prévue, soit 1,8% ;
- le rattrapage sur les pertes intervenues depuis 2000 (+ de 6%) ;
- une refonte globale de la grille indiciaire.

Elles constatent également une dégradation alarmante des conditions de travail, la multiplication des attaques contre le service public, des réductions massives d’emplois et de recrutements publics et l’aggravation de la précarité.

Le ministre de la Fonction Publique vient d’annoncer de façon unilatérale des mesures qui constituent une avancée minimale. Même si elles sont à mettre au crédit des actions unitaires et des luttes dans les différents secteurs, elles laissent entier l’essentiel du contentieux, d’autant plus que le ministre lui-même les présente comme un échange emplois contre salaires.

Or les services publics sont essentiels pour la population et l’aménagement du territoire. Leurs agents ont droit, comme tous les salariés, à une juste rémunération de leur travail et aux moyens nécessaires à l’exercice de leurs missions.

Combattant les logiques « travailler plus et gagner moins » et « moins de fonctionnaires mais mieux payés », les organisations syndicales appellent l’ensemble des personnels de la Fonction Publique (Etat, territoriaux, hospitaliers) à participer massivement à la journée d’actions du 8 février 2007 en particulier par la grève et les manifestations.

Pour l’ouverture de véritables négociations sur l’ensemble du contentieux salarial et la refonte de la grille et le niveau des pensions.

Pour une politique d’emploi public statutaire qui corresponde aux besoins.

Pour la défense des services publics et de la fonction publique. Pour l’amélioration des conditions de travail et de vie de tous les personnels.

En cas d’absence de réponse positive, elles envisageront ensemble, après cette journée, les suites à donner à la mobilisation.

Manifestations et lieux de rassemblement paraîtront sur ce site.
Informations complémentaires site national


Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)