Décret sur les obligations de service : jusqu’à 700 emplois en moins dans le privé !

dimanche 31 décembre 2006
popularité : 41%

Lors de la réunion préparatoire à la rentrée 2007 au ministère (sur laquelle nous reviendrons), le responsable a détaillé les prévisions d’emploi pour le 2nd degré dans le privé :
- 300 emplois équivalent temps plein (ETP) en moins pour les « effectifs »
- ce nombre de postes supprimés pourrait plus que doubler : jusqu’à 695 emplois ETP en moins suite à la révision des décrets sur les heures de décharge, heures de labo, majorations pour moins de 20 élèves...
- dans ce total n’apparaissent même pas la remise en cause des heures d’association sportive (profs d’EPS) !

Et on peut déjà anticiper problèmes et pressions : si les chefs d’établissement du privé font du zèle pour supprimer 1e chaire, labo... ils y gagneront (un peu) sur les heures liées aux effectifs !

Comme pour la loi Censi, l’Etat et l’enseignement privé s’entendent sur le dos des profs...

Le SUNDEP dénoncera et à combattra à chaque niveau, établissement, Rectorat, Ministère.

L’intersyndicale continue son action en janvier

(voir communiqué ci-dessous).

Par ailleurs, elle envoie au 1e ministre une lettre demandant l’ouverture de négociations rapides, puisque le ministre de l’éducation se révèle incapable de gérer lui-même des rapports corrects avec les représentants des personnels dépendant de son ministère.

Enfin, une journée d’action est envisagée le samedi 20 janvier.

COMMUNIQUE DE PRESSE
CNGA, FEP-CFDT, SE-UNSA, SGEN-CFDT, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNETAA EIL, SNFOLC, SNPEFP-CGT, SNUEP-FSU, SUD-EDUCATION, SUNDEP, UNSEN-CGT
« L’intersyndicale des 15 » réunie le 20 décembre s’est félicité de la forte mobilisation des personnels lors de la grève du 18 décembre.

La demande d’une nouvelle audience auprès du Ministre reste sans réponse à ce jour.

L’Intersyndicale a décidé de s’adresser au premier Ministre pour lui demander d’intervenir dans le conflit qui oppose, depuis plus de huit semaines, le ministre de l’Education nationale aux enseignants du second degré et les syndicats qui les représentent

L’intersyndicale réitère ses deux demandes : le retrait du projet de décret et l’ouverture de véritables discussions pour que des réponses soient apportées à la nécessaire prise en compte des réalités du métier et que soient améliorées les conditions de son exercice.

Ces demandes seront également reformulées lors du prochain CTPM qui doit se tenir le 11 janvier.

L’Intersyndicale appelle les personnels :
à rester mobilisés
en se réunissant dans les établissements le 11 janvier
en signant massivement, et en envoyant ce même jour, la lettre destinée au Premier ministre
en s’adressant à leurs parents d’élèves par une lettre qui explicitera le conflit.

D’ores et déjà, l’intersyndicale a mis en perspective de nouvelles initiatives d’ampleur pouvant aller jusqu’à la grève en janvier si les revendications portées par les personnels et les syndicats qui les représentent ne sont pas prises en compte.

Elle se réunira à nouveau suite au CTPM du 11 janvier.

compléments sur le site national du SUNDEP


Brèves

31 janvier 2016 - l’éditorial du Café pédagogique 2016 : Changement de cap.

A lire l’éditorial du Café pédagogique 2016 : Changement de cap. Des nouveaux programmes à tous les (...)

15 novembre 2015 - La réforme du collège : Une copie à revoir

La réforme du collège a été si bien préparée en amont que le Ministère de l’Education nationale a (...)

21 septembre 2012 - La guerre du « Tupperware » en Espagne

En Espagne, ou du moins sur les réseaux sociaux, la « Tupper-War » (guerre du Tupperware, des (...)

22 mai 2012 - Évaluations CE1 et CM2 : C’est confirmé, pas de remontées

Le ministère vient d’officialiser les modifications concernant la session des évaluations CE1 et (...)

22 mai 2012 - Semaine de 5 jours suite

Le Ministre Vincent Peillon a annoncé sur RTL ce matin que le 5e jour travaillé serait sans doute (...)