Marches contre les violences sexistes et sexuelles

samedi 23 novembre 2019
par  Laurence.V
popularité : 2%

Des rassemblements ont lieu à Paris et dans toute la France.

Une initiative du collectif Nous Toutes.

Près de 70 organisations, partis politiques, syndicats et associations ont appelé à y participer.

La manifestation principale partira à 13h au Palais de Justice à Toulouse.

Des proches de victimes de féminicides seront en tête de cortège.

Dimanche, une femme a été assassinée par son conjoint dans le Bas-Rhin.
Elle avait déposé une main courante en septembre et porté plainte en octobre. Les gendarmes étaient intervenus au domicile il y a 3 jours. L’État ne protège pas les femmes.
Demandez à Christophe Castaner et Nicole Belloubet de réagir.

Signez la pétition de Gaëlle Démare pour exiger que l’Etat nous protège.
(Source : Féminicides par compagnons ou ex)

PNG - 183 ko

Pour l’Union syndicale Solidaires, il faut s’attaquer au système patriarcal partout et constamment, dès l’école maternelle, dans la rue, dans les médias, dans les entreprises, au travail comme dans toutes les organisations collectives.

C’est ce système qui « autorise et tolère » socialement les conduites de dominations, de violences envers les femmes jusqu’à la mort de plusieurs dizaines d’entre elles chaque année.

Les mesures à appliquer sont déjà connues :
La reconnaissance de la spécificité des violences faites aux femmes par l’inscription dans la loi du terme de féminicide.
Aucune plainte refusée et sans suite, ce qui veut dire tenir compte de la parole des femmes pour les aider à justement dénoncer ce qu’elles vivent sans honte, ni culpabilité.
Des mesures de protection rapides ce qui veut dire mettre fin à l’impunité des agresseurs, quel qu’ils soient.
Des places suffisantes en hébergement d’urgence dans tous les départements.
Des fonds pour les associations qui accompagnent les femmes victimes…
Il faudra aussi un budget à la hauteur de ces ambitions, et nous réclamons comme d’autres organisations féministes un vrai milliard pour enfin stopper cette horreur !

Pour accélérer et imposer la mise en place de ces mesures, il faut être nombreuses et nombreux à se retrouver dans la rue.

Le 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.

JPEG - 40.8 ko

Pour télécharger ce tract,cliquez ICI


Documents joints

PDF - 245.3 ko

Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)