Report des épreuves du DNB 2019

lundi 24 juin 2019
par  Laurence.V
popularité : 2%

Les épreuves, qui devaient se tenir jeudi 27 et vendredi 28 juin, se dérouleront finalement le lundi 1er et le mardi 2 juillet en France métropolitaine.

En raison de l’épisode caniculaire qui devrait atteindre son paroxysme jeudi 27 et vendredi 28 juin en France, Jean-Michel Blanquer a déclaré lors d’une conférence de presse que les épreuves du Brevet des collèges, qui devaient avoir lieu ces deux jours, sont reportées au lundi 1er et mardi 2 juillet.

L’épisode caniculaire devrait, selon les prévisions de Météo France, être terminé à ces dates. « Ce report vaut pour la France hexagonale, il ne vaut pas pour l’Outre-mer », a précisé le ministre de l’Éducation nationale, où les épreuves se dérouleront bien les jeudi 27 et vendredi 28 juin.
« Garantir la sécurité des élèves »

« Cette décision été prise pour garantir la sécurité des élèves de troisième et de bonnes conditions de passation des examens », a ajouté le ministre. "Il est impensable de laisser des élèves composer dans des salles à l’atmosphère étouffante pendant plusieurs heures, et donc nous ne devons prendre aucun risque en la matière et assurer le bien-être des élèves.

Jean-Michel Blanquer s’est dit conscient que ce changement pourrait perturber l’organisation de certaines familles. Il a ainsi déclaré que les élèves de troisième candidats au Brevet qui auraient des empêchements majeurs pourront participer aux sessions de mi-septembre.
Les horaires des épreuves inchangés

« Les convocations vont être rééditées par les services des examens dès demain, a précisé Jean-Michel Blanquer. Rien ne change sur ces convocations sinon la date. Le lieu et l’ordre des épreuves reste le même. »

La première partie de l’épreuve de Français aura donc lieu lundi 1er juillet de 9 heures à 10h30 et sera suivie par la rédaction, de 10h45 à 12h15. L’épreuve de mathématiques se déroulera de 14h30 à 16h30 lundi après-midi. Celle d’histoire-géographie aura lieu le mardi 2 juillet au matin de 9 heures à 11 heures, suivie de celle de sciences physiques, chimie et SVT de 14h30 à 15h30.
Des établissements potentiellement fermés cette semaine

Lors de cette conférence de presse, le ministre de l’Éducation nationale a également rappelé toutes les recommandations ayant été transmises aux écoles primaires, aux collèges et aux lycées pour faire face à cet épisode caniculaire dans les établissements scolaires.

Il a également annoncé que certaines écoles, collèges et lycées pourraient être fermés cette semaine à cause de la canicule. Mais ce genre de décision sera prise au cas par cas.

Le SUNDEP Solidaires s’indigne car le ministère recommande de garder les enfants dans des lieux « frais », « aéré », en fermant les volets et les rideaux, et en limitant les entrées de chaleur dans les salles. Les professeurs sont aussi invités à vérifier la température fréquemment à l’aide d’un thermomètre et à envisager une solution de « repli » dans un endroit plus frais si la température intérieure devient difficile à supporter.
De puis quand les écoles ont des thermomètres dans leur classe, des volets ou pire des stores qui fonctionnent partout ?
Depuis le temps, que les professeures demandent des moyens pour mieux fonctionner, et ne sont jamais entendus....

Ensuite, le ministère préconise les « bons gestes à adopter pour votre santé » :

De l’eau devra également être distribuée régulièrement, à température ambiante, pour éviter la déshydratation des enfants. L’alimentation devra, elle aussi, être adaptée, tandis que les dépenses physiques et activités sportives devront être limitées.
Ces consignes sont incompatibles avec la réalité !

Allez lire sur les réseaux sociaux, l’ire qui a été déclenchée chez de nombreux enseignants !
Pour la plupart, ces conseils ont tout l’air de vœux pieux. « Encore des gens qui semblent n’avoir jamais vu une école en vrai... », raille notamment une professeure sur Twitter. « Ils se foutent de nous ? Depuis quand on a des volets dans nos classes ? Des thermomètres qu’on n’a pas, et qui serviraient à quoi ? À voir qu’il fait 40 dans la classe, et 38 dans la cour ? », s’emporte une autre.
En attendant les examens sont reportés pour les élèves de troisième, mia squ’en est-il de nos petites têtes blondes à l’école primaire, qui resteront à l’école jusqu’au 5 juillet ?

Parce que en France, c’est ainsi fait, plus on grimpe dans les niveaux supérieurs de l’école , moins il y a de cours. En BTS, les cours sont terminés depuis mi mai !

voici le communiqué :
https://www.bfmtv.com/societe/canic...


Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)