16 mai : l’intersyndicale des 7 syndicats de l’enseignement privé appelle à la grève et aux manifestations

samedi 4 mai 2019
par  Laurence.V
popularité : 100%

SEPT SYNDICATS DE L’ENSEIGNEMENT PRIVÉ SOUS CONTRAT APPELLENT À LA GRÈVE ET AUX MOBILISATIONS partout en France.

Voici le communiqué de presse :

UNION HISTORIQUE FACE AU MÉPRIS DU MINISTÈRE

SEPT SYNDICATS DE L’ENSEIGNEMENT PRIVÉ SOUS CONTRAT APPELLENT À LA GRÈVE ET À LA MOBILISATION : LE JEUDI 16 MAI 2019.

C’est une question de survie et de dignité pour les nombreux enseignants et enseignantes précaires du privé. Les réformes en cours vont générer des pertes de postes. Nos collègues maîtres délégués vont être les premiers touchés mais les professeurs en contrat définitif ne sont pas à l’abri de se retrouver au chômage car ils ne sont pas fonctionnaires.

C’est la double peine pour les enseignants du Privé !

Les revendications sont les suivantes :

• La revalorisation immédiate des salaires ;

• Le refus d’une deuxième heure supplémentaire imposée ;

• Une amélioration des conditions de travail : baisse du nombre des élèves par classe, création des postes nécessaires, reconnaissance de la charge des enseignantes et enseignants... ;

• L’équité́ de traitement entre les enseignantes et enseignants du premier degré et du second degré́ ;

• La résorption de la précarité́ de l’emploi : nouveau plan de titularisation des emplois précaires... ;

• L’arrêt des réformes en cours qui entrainent des pertes d’emplois et ne prennent pas en compte l’avis des personnels.

Nos organisations ne veulent pas plus d’heures supplémentaires imposées, ni plus d’élèves ou de classes.

Les écoliers, collégiens, lycéens sont au cœur de leurs préoccupations et elles veulent que plus de temps soit consacré à toutes et tous.

Elles revendiquent des conditions de travail dignes et sereines pour tous les personnels. Elles revendiquent des conditions d’apprentissage et d’enseignement respectant les besoins de chaque élève.

L’Éducation doit être une priorité pour le Gouvernement : elle sera garante de la construction du Monde de demain et de son émancipation.

Les sept organisations syndicales demandent à être reçues et entendues le 16 mai prochain en urgence, toutes ensemble, par le ministre de l’Éducation nationale.


Documents joints

PDF - 190.3 ko
PDF - 161.5 ko
PDF - 162.2 ko
PDF - 290.1 ko
PDF - 309.3 ko
PDF - 288.9 ko
PDF - 302.6 ko
PDF - 167 ko

Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)