Election professionnelles : Privé/public : même travail - mêmes droits

jeudi 1er novembre 2018
par  Laurence.V
popularité : 8%

Le SUNDEP SOLIDAIRES est un syndicat
• interprofessionnel,
• solidaire des autres secteurs professionnels,
• qui réclame des salaires décents et des conditions de travail correctes,
• qui refuse les compromissions avec les instances confessionnelles et les chefs d’établissement pour faire respecter le droit et l’équité,
• qui défend tous les personnels de l’enseignement privé, de la maternelle à l’université, sous contrat d’association ou non,
• qui recherche des solutions en cas de difficultés professionnelles personnelles
• et qui intervient régulièrement auprès des instances académiques et ministérielles dans la gestion des carrières, des mutations.

DE PLUS

Forts de nos convictions, nous militons pour :
• la liberté de conscience,
• un statut unique pour le privé et le public : même salaire pour le même travail,
• la suppression de la réglementation spécifique du privé : les textes officiels du privé sont toujours moins favorables et publiés bien après ceux du public.
• un système unique et laïc d’éducation, accessible à tous les enfants.

voir notre vidéo :ici

https://www.youtube.com/watch?v=dWz...

ET DE CE FAIT

Nous dénonçons :
• l’application du jour de carence en cas d’arrêt pour maladie,
• la sélection des élèves à l’aide de ParcoursSup
• les journées à caractère confessionnel sur le temps scolaire,
• la présence des chefs d’établissement dans les CCMA et CCMI (commission consultation mixte académique ou interdépartementale) pour respecter le paritarisme comme dans le public,
• le mauvais fonctionnement de I-professionnel.

ET

Fidèles à nos valeurs, nous défendons :
pour les femmes et les hommes :

• l’égalité de traitement,
• le droit à leur emploi,
• le respect des valeurs de la République.

ET

Nous réclamons :
• la fin du gel de la valeur du point d’indice de la Fonction publique,
• la revalorisation des salaires des enseignants,
• le reclassement des suppléants, maîtres délégués du premier degré,
• la contractualisation définitive pour tous les délégués auxiliaires ayant un CDI,
• le contrôle financier des établissements d’enseignement privés par l’Administration, seule garante de la bonne utilisation des fonds publics.

CAR
Nous avons déjà obtenu :
• la création d’une instance ministérielle de concertation (CCMMEP : comité consultatif ministériel des maîtres de l’enseignement privé) pour laquelle 140 000 enseignants peuvent voter,
• le droit de s’inscrire aux concours de l’enseignement privé pour les enseignants étrangers non issus de l’Union européenne,
• un vote favorable au Conseil supérieur de l’éducation, pour le respect de la liberté de conscience dans les établissements d’enseignement privés.

C’EST POURQUOI

Lors des élections, votez et faites voter
pour un statut unique d’enseignant :

• même garantie d’emploi
• même salaire net pour le même travail
• même montant de la pension de retraite pour une carrière identique
• mêmes droits lors de la première affectation,
• un barème classant pour les mutations,
• un accès à la même formation professionnelle,

et nous aurons les mêmes droits
car nous passons les mêmes concours et nous faisons le même travail.

Le SUNDEP Solidaires, milite pour le respect de nos droits, cliquez ici

Privé/public : même travail / mêmes droits : https://www.youtube.com/watch?v=AIS...


Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)