1er degré : classe exceptionnelle la plus injuste imaginée...

mercredi 6 juin 2018
par  Laurence.V
popularité : 10%

Une note de service ministérielle a été publiée concernant les conditions pour la campagne 2018 d’accès à la classe exceptionnelle

Quels et quelles collègues peuvent y prétendre ?

Cette note de service a été modifiée mais ne concerne qu’une infime minorité de personnes.
En effet, voici les modifications :

Exercice à temps partiel en éducation prioritaire

Pour 2018, les services des collègues exerçant à TEMPS PARTIEL (au moins à 50%) en éducation prioritaire (ZEP, ECLAIR et REP/REP+), quartier prioritaire politique de la ville) sont pris en compte, de même les services en RAR (Réseau Ambition Réussite) et RRS (Réséau de Réussite Scolaire).

Le SUNDEP Solidaires dénonce cette mascarade car peu d’écoles de l’enseignement privé se situent dans ces zones (dans le 31, aucune école !). Il n’y a donc aucunes avancées politiques. C’est très injuste pour les collègues qui assurent leur service dans les conditions de travail difficiles même si les écoles ne sont pas dans ces zones : effectifs importants, pas ou peu de matériels pour fonctionner, heures supplémentaires à rallonge sans être payé en plus...

Fonctions de formateur ou formatrice

Les fonctions de formateur et de formatrice seront prises en compte, même si elles ont été effectuées à temps partiel. Mais il faut posséder le CAFFA (créé par le décret 2015-885 du 20 juillet 2015) un diplôme reconnu par l’Education nationale ! Qui peut dire qu’il le possède depuis 2016 ? Et en plus, cela écarte tous les formateurs et formatrices d’avant 2016....

*CAFFA = Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Formateur Acdémique

Exercice dans un établissement de l’enseignement supérieur

Ce qu’il faut comprendre par affectation dans l’enseignement supérieur : « affectations sur un poste du premier ou du second degré dans un établissement d’enseignement supérieur, des affectations en classe préparatoire aux grandes écoles dans un établissement d’enseignement public ou privé sous contrat d’association avec l’État, en classe préparant au diplôme de comptabilité et de gestion, au diplôme supérieur d’arts appliqués ou au diplôme des métiers d’art, ou des affectations dans une section de techniciens supérieurs« .

Cette précision n’apporte rien de plus car le texte précise que les fonctions doivent avoir été exercées à temps plein, ce qui, là encore, exclue la plupart des collègues.

Le SUNDEP Solidaires est opposé à une classe exceptionnelle uniquement réservée à certain(e)s car pour nous, tou(te)s les professeurs ont le droit d’avoir une progression régulière de leur rémunération tout au long de leur carrière. Malheureusement, avec le système mis en place et l’allongement des carrières, un(e) enseignant(e) pourra voir sa rémunération bloquée au dernier échelon de la hors classe pendant des années uniquement parce qu’il/elle ne sera pas reconnu(e) « méritant(e) » par son inspecteur de circonscription ou son chef d’établissement.

Le contingent de l’académie de Toulouse (8 départements) est de 23 enseignants.

ce qui est prévu par vivier :
Au 1er vivier : 18 personnes
au 2e vivier : 5 personnes

A ce jour, il semblerait qu’il y ait 5 candidatures et que seulement 4 candidatures soient recevables...

La CCMD31 aura lieu le 18 juin 2018, nous y serons en tant qu’élues.
Ne pas hésiter à nous faire remonter vos questions et vos attentes.


Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)