Le SUNDEP devient le SUNDEP Solidaires

vendredi 30 juin 2006
popularité : 9%

Réuni le samedi 24 juin salle Louise Michel à la Bourse du Travail de Paris, le Congrès extraordinaire du SUNDEP a ratifié son adhésion à l’Union Syndicale Solidaires en présence d’Annick Coupé porte parole, et Thierry Lescant trésorier de l’Union, et membre du secrétariat de la Fédération des Sud Santé Sociaux.

  Pour une adhésion du SUNDEP à l’Union Syndicale Solidaires.

Le SUNDEP s’est créé en novembre 2003 sur la base du refus de l’accompagnement social et pour un autre syndicalisme.

L’accompagnement social c’est l’approbation par certaines confédérations des contre réformes libérales : réformes de l’assurance chômages -création du PARE- qui a transformé un droit l’assurance en un parcours fait de chausse-trappes, réformes des retraites avec une baisse de fait des prestations servies ...

Le SUNDEP dès son premier congrès a fait le choix de ne pas rester autonome.

Nous écrivions à l’époque (novembre 2004, congrès de Saint Etienne) :

« Le SUNDEP veut allier défense individuelle et émancipation des salariés, faire vivre ses valeurs de laïcité, d’indépendance et de solidarité et combattre toutes les discriminations. Il veut mettre en pratique un syndicalisme offensif et de lutte contre la société capitaliste.

Le SUNDEP entend promouvoir une pratique syndicale fondée sur l’action interprofessionnelle. Les attaques généralisées contre le droit du travail concernent également les personnels des établissements privés (précarité : CES, DA, suppléants, sous-traitance, absence de contrat dans l’enseignement totalement privé).

C’est pourquoi les sections académiques du SUNDEP poursuivront leurs actions dans le mouvement social et participeront aux mobilisations pour la défense de la Sécurité Sociale, des services publics et tout particulièrement celui de l’Éducation. »

Depuis le SUNDEP a inscrit son action aussi bien sur le terrain professionnel qu’interprofessionnel.

Le SUNDEP a agi et continue son action :

-Dans la profession :

* Pour sortir de la précarité : lutte contre les contrats précaires des personnels de droit privé, droit au temps plein pour tous, contractualisation des délégués auxiliaires ;

* Pour une alternative à la loi Censi (information des collègues, pétition) ;

* Pour la laïcité (contre la journée « caractère propre », contre le recrutement sur caractère confessionnel ...) ;

* Pour un service public unifié de l’Éducation et la fonctionnarisation de l’ensemble des personnels.

-Dans l’Éducation :

* Pour que cesse la casse dans l’Éducation :

* Contre la casse budgétaire,

* Contre la casse de l’emploi public (retrait d’emplois, baisse des postes aux concours),

* Contre la casse de la loi Fillon qui instaure la fin du collège unique et prépare le terrain à l’apprentissage dès 14 ans.

Mais le SUNDEP s’est aussi joint aux actions interprofessionnelles pour :

* La défense des services publics,

* La défense de la sécurité sociale,

* La lutte contre la précarité (CNE-CPE,
loi « pour l’égalité des chances »),
* La défense du Code du Travail.

Selon les possibilités académiques, le SUNDEP s’est aussi investi dans des collectifs :

* Pour la défense des services publics,

* Contre les dégâts du libéralisme,

* Contre les projets de lois liberticides ...

  Le SUNDEP décide de rejoindre l’Union Syndicale Solidaires.

Le SUNDEP se reconnait dans les orientations de l’Union Syndicale Solidaires : dans le cadre de l’Union, il entend promouvoir « un syndicalisme de terrain, de proposition et d’action, pour améliorer la situation au quotidien et pour participer à l’élaboration d’une autre logique économique et sociale mettant fin au libéralisme. »

Le SUNDEP se reconnaît dans l’aspect novateur de l’action de Solidaires qui, aux actions « classiques » du syndicalisme, associe la participation au mouvement social : altermondialiste, droits des femmes, lutte des « sans », logique non productiviste ... Le Sundep se reconnaît dans les orientations de Solidaires et ses statuts.

Le congrès décide de l’affiliation du SUNDEP à L’Union Syndicale Solidaires (...) et prend le nom de « SUNDEP Solidaires ».


Brèves

22 mai 2012 - Nouveau procès par appel de Guinot contre Gérard Filoche le 5 juin à 13h30 devant la 31 chambre TGI de Paris

"Nous venons de recevoir la date de la nouvelle audience du procès intente en appel par GUINOT (...)

14 mai 2006 - Uni(e)s contre une immigration jetable : signez la pétition !

« Nous refusons le projet de loi CESEDA que prépare le gouvernement sur l’immigration ! La (...)