2017, ENSEMBLE et Solidaires

lundi 2 janvier 2017
par  Laurence.V
popularité : 57%

La section académique du SUNDEP Solidaires de TOULOUSE vous souhaite une bonne Année 2017 de luttes et de mobilisations !

On ne lâche rien...
2017 sera une année de chantier mais toujours Solidaires !

Depuis des mois l’Éducation nationale bloque un rapport sur le temps scolaire et les effets pédagogiques de la réforme. Pourquoi une telle rétention ? Le SUNDEP Solidaires demande la publication de ce rapport.

2017 : Publication par la Dgesco deux évaluations différentes de la réforme. D’ors et déjà, il est possible de lire le rapport du Comité de suivi de la réforme des rythmes scolaires, qui note la confusion et la désorganisation des enseignements introduites par la réforme. Les annexes montrent entre autre que le passage à 5 matinées a totalement changé les emplois du temps hebdomadaires et que souvent cela s’est traduit par un poids accru des fondamentaux au détriment de l’EPS, des sciences humaines ou des arts. "

le rapport : http://cache.media.education.gouv.f...

Une première avancée en 2016, l’ISAE à 1200 euros depuis septembre 2016. C’était un objectif important depuis de longues années...Les différents gouvernements ont minaudé avec V. Peillon mais les syndicats y sont arrivés...C’est un progrès important pour nos collègues.
Tous ensembles nous avons mené campagne. Nous avons manifesté, on s’est indigné en faisant grève le 26 janvier 2016 et nous avons maintenu la pression sur le gouvernement avec des pétitions. Nous avons gagné l’ISAE à 1200 euros, à égalité avec l’ISOE. Ce n’est que justice et parité avec l’enseignement public. Mais ce n’est pas terminé. Le SUNDEP Solidaires demande l’ISAE pour toutes et tous.

2017 : De nombreux collègues sont exclus de l’ISAE. Nous avons rencontré le ministère, nous avons demandé des réponses concrètes notamment pour les collègues en ULIS et SEGPA qui sont eux-aussi exclus de l’ISAE.

Deuxième avancée en 2016, la refonte de nos carrières. Les mesures inscrites dans le PPCR (Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations décret de mai 2016) offrent de nouvelles perspectives pour les salaires et la carrière des enseignants. C’est indéniable. La hors classe pour toutes et tous, avec des grilles revalorisées même si elles le sont faiblement.
Certes, tout n’est pas parfait et nous le savions.
Au final, il y a du mieux et le SUNDEP Solidaires a œuvré pour tirer nos carrières vers le haut.
Pour autant, le lourd passif salarial n’est pas réglé. Avec Solidaires, il nous faut continuer d’exiger un grand plan de rattrapage des salaires dans toute la fonction publique, car le dégel est bien insuffisant. Nous avons aussi un vrai désaccord sur le fait de réserver à certains de nos collègues l’accès à la nouvelle classe exceptionnelle, le GRAF. Une carrière serait possible pour certains et pas pour d’autres ? Pour le SUNDEP Solidaires, c’est non.
Reconnaitre des fonctions particulières des directeurs dans l’enseignement privé c’est nier qu’ils sont déjà rémunérés par les OGEC en fonction de leur tâche et du nombre d’élèves dans leur établissement. Ils peuvent aussi être coordonnateurs de leur établissement avec des structures école-collège. Ils sont donc rémunérés en conséquence. Le Ministère leur donne aussi des décharges en fonction du nombre de classe donc ils ont du temps dégagé, c’est indispensable.

2017 : Nous demandons que la classe exceptionnelle, avec des indices élevés, doit être une perspective de carrière accessible à toutes et à tous.

Le sujet qui fâche  : Les discussions autour de l’évaluation des enseignants sont terminées et les nouvelles modalités entreront en vigueur à la rentrée 2017. Que va-t-il se passer cette année ?
Cette année 2016-2017 est une année de transition.

Pour la Classe normale, il y a peu de changement cette année et les nouvelles modalités entreront en vigueur à la rentrée 2017. Seuls les personnels au 6e échelon qui ont au 1er septembre 2016 une ancienneté inférieure ou égale à un an dans cet échelon et ceux au 8e échelon ayant au 1er septembre 2016 une ancienneté comprise entre six et dix-huit mois dans cet échelon, seront inspectés en cours d’année sous réserve qu’ils n’aient pas eu une inspection récente. 30% de ces enseignants pourront bénéficier l’année suivante de l’accélération de carrière d’un an prévue par le nouveau décret. Les notes seront transformées en avis définitif par l’IA-DASEN selon des modalités qui restent à définir, comme le sera également le choix des 30%. En attendant, les promotions dans la classe normale de cette année suivent leur cours normal et les CCMA (2nd degré) ou CCMD-CCMI (1er degré) se tiendront pour certains départements dès la fin d’année 2016 ou début 2017.

Pour l’accès à la Hors classe : pas de modifications pour l’accès à la hors classe au 1er septembre 2017. Les promotions se feront sur l’ancien calcul de barème. Pour les années suivantes, les promotions se feront à partir d’un nouveau barème prenant en compte l’appréciation de la valeur professionnelle et l’ancienneté calculée à compter de deux ans dans le 9e échelon selon une pondération qui reste à déterminer. Ce sera l’objet d’un groupe de travail.

Analyse du SUNDEP Solidaires : Oui, c’est une bonne chose de revoir les modalités d’inspection tant celles-ci sont actuellement insatisfaisantes et dépassées, relevant davantage du jugement que du conseil et de l’échange de professionnel à professionnel. Ce dossier est trop important pour qu’il avance sans les enseignants. Le nouveau mode d’évaluation aura un impact sur le déroulement de la carrière et de nombreuses modalités pratiques : l’inspection doit- elle se faire encore en classe, ou lors d’un entretien ? Sur la base d’un bilan professionnel établi par l’inspecteur ou par l’enseignant ? Selon quels critères ? Et quel barème afin d’assurer la transparence ?

2017 : Ce sujet doit être discuté au sein de groupes de travail . Nous demandons que les enseignants de l’enseignement privé soient également consultés car les premiers concernés sont bien les enseignants.

Pour le SUNDEP Solidaires, cette réforme qui continue de lier l’évaluation avec le déroulement de la carrière est un rendez-vous manqué.

Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)