ISAE : Revalorisation des professeurs en SEGPA/ULIS

samedi 27 août 2016
par  Laurence.V
popularité : 22%

Lorsque le ministère a annoncé l’augmentation de l’ISAE pour tous les enseignants en 1er degré sauf pour les enseignants en SEGPA et ULIS, ce fut une profonde injustice pour les enseignants spécialisés ...

Pourtant, les enseignants spécialisés gèrent, encore plus que la normale, le suivi des élèves en grande difficulté et/ou de handicap et leur accompagnement et ne sont pas reconnu dans leurs missions.... Ils gèrent, en plus, les contraintes liées à l’environnement du jeune scolarisé en collège et en lycée (conseils de classe,rédaction des appréciations générales des bulletins trimestriels, coordination des équipes en tant que référent de sa classe....).

Un groupe de travail s’est réuni le 16 juin 2016 au ministère de l’Éducation nationale consacré à la rémunération et aux obligations de service des enseignants spécialisés. Quelques avancées sont proposées par le ministère :

En SEGPA /ULIS :

Le ministère propose de créer une nouvelle indemnité pour les activités de coordination et de synthèse (IACS) à la place des heures de coordination et de synthèse (HCS) et de verser l’ISAE aux professeurs des écoles (PE).
Le SUNDEP Solidaires pense que cette proposition d’indemnités permet de verser (enfin) ces indemnités aux enseignants de l’enseignement privé. En effet, pour l’heure, ces HSC ne sont pas toujours payées. Et ainsi le ministère reconnaît ce travail de suivi comme partie intégrante de la mission d’enseignement.

Le ministère a bien entendu nos réclamations que nous faisions remontées régulièrement en CCMA (commission consultative mixte académique) , à qui nous avions fait part régulièrement de nos difficultés à être rémunéré. Ces nouvelles propositions font bénéficier d’une augmentation, la grande majorité des collègues. Néanmoins, des insatisfactions demeurent pour quelques situations qu’il faudra traiter.

Le SUNDEP Solidaires souhaite également que soit précisé le cadrage horaire de l’activité de coordination et de synthèse dans les obligations de service liées aux missions d’enseignement.

la proposition du ministère est la suivante :
- la création d’une indemnité de 1558,63 € pour activités de coordination et de synthèse (même montant que l’actuelle IS)
- Versement de l’indemnité de l’ISAE : 1200 €
- Versement de l’Indemnité de Fonction Particulière (IFP) : 834 € (pour les professeurs des écoles certifiés au CAPA-SH)

Les directeurs de Segpa

Ils percevront également cette nouvelle indemnité de 1558,63 €.

Pour les PLP

Il y a du nouveau par rapport à novembre 2015. Ils se verraient attribuer l’IFP de 834 € à condition d’être détenteurs du 2 CA-SH.

Pour les référents de scolarité

Le ministère propose de transformer l’indemnité existante de 929 € en une indemnité pour mission particulière (IMP) d’un montant de 1250 €. Pour notre part, nous demandons plutôt que l’indemnité existante soit portée à 1250 €. Pour nous, l’IMP n’est pas appropriée car elle rémunère des missions ponctuelles en collège et en lycée...ce qui n’est pas le cas des référents de scolarité.

Le Sundep Solidaires demande donc que la revalorisation des salaires des enseignants spécialisés soit reconnus dès la rentrée 2016.

documents du ministère en pièce jointe


Documents joints

PDF - 209.3 ko

Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)