Salaires des professeurs des écoles : un dégel a +0,6% en juillet 2016 et +0,6% en février 2017…mais rien sur l’augmentation de l’ISAE…

vendredi 18 mars 2016
par  Laurence.V
popularité : 10%

Le 26 janvier 2016, un mot d’ordre du SUNDEP Solidaires et d’autres syndicats était lancé « Ras le bol des promesses, on veut une augmentation de nos salaires en 1er degré ! ».

La valeur de l’indice salarial est bloquée depuis 2010 alors que l’inflation et les charges continuent à augmenter.

En clair le pouvoir d’achat se réduit et, en plus, le bulletin de paye baisse en net. Les enseignants râlent, et cela s’entend de plus en plus dans les écoles. C’est décourageant de continuer à faire des efforts alors que les tâches administratives augmentent, les conditions de notre métier se dégradent et que la non- reconnaissance de notre profession se poursuit de la part de notre employeur : L’ETAT.

Ainsi le salaire net d’un professeur des écoles débutant est passé de 1649 € en 2013 à 1634 en 2015. La prochaine baisse du salaire net est attendue... le 27 janvier 2016. S’y ajoute des cotisations de retraite entre autres plus importantes dans l’enseignement privé puisque nous sommes sous le régime général….TROP c’est TROP.

D’autres part, les enseignants sont les moins bien payés au sein de tous les ministères en France… (cf. étude INSEE-août 2015)…La raison… dans les autres ministères, le salaire est compensé par des primes !

Dans le 1er degré, c’est la MISERE….400€/an de prime (ISAE) et c’est tout !

Enfin, si on compare avec les autres salaires des autres pays, le salaire moyen annuel du professeur des écoles est de 24 724€ (selon Eurostat).
En Allemagne : 42 891€ ;
en Angleterre : 25 123€ ;
en Espagne : 27 754€ ;
en Belgique : 30 335€ ;
Aux Pays-Bas : 32 225 ;
En Norvège : 48 360€
En Finlande : 31 699

Alors l’annonce du dégel du point d’indice le 17 mars dans le cadre des négociations PPCR, par la ministre de la Fonction publique qui a proposé dans un premier temps 1%, puis 1.2% fait l’effet d’un « pschitt ».

C’est une mesure déclarée insuffisante par tous les syndicats. Non seulement c’est un très petit dégel mais en plus il faudra attendre le 1e juillet 20160 pour voir augmenter notre fiche de paie de +0,6% , puis le 1er février 2017 pour avoir +0,6%.

Le SUNDEP Solidaires appelle tous les enseignants du 1er degré à la grève et aux manifestations prévues le 31 mars 2016.

Il est urgent de régler leur situation dont la faible rémunération est soulignée rapport après rapport. Améliorer nos carrières et porter l’ISAE à 1 200 euros (à parité avec l’ISOE du second degré) est plus que jamais d’actualité alors que vont s’ouvrir des discussions dans l’Éducation nationale.


Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)