GREVE intersyndicale le 26 janvier 2016

samedi 16 janvier 2016
par  Laurence.V
popularité : 13%

Un rendez-vous salarial pour les enseignants du 1er degré est prévu le 26 janvier prochain.
manifestations
TOULOUSE : départ à 10 h 30 Jeanne D’Arc
MURET : 14h sous préfecture
SAINT GAUDENS : 16h Jean Jaurès

Les enseignants des écoles sont concernés à plusieurs titres.

Il s’agit, d’une part, de revaloriser significativement les salaires « gelés » depuis près de 6 ans, sachant qu’en réalité les salaires nets baissent chaque année en raison de la hausse des cotisations sociales.

L’enjeu est, d’autre part, d’obtenir une ISAE à 1 200 euros par an pour tous les PE et son intégration dans le salaire, ainsi qu’une amélioration significative des carrières.

Tous enseignants des Écoles doivent peser pour que ce rendez-vous salarial permette d’obtenir des avancées significatives pour l’augmentation de leurs salaires.

Les organisations syndicales de l’enseignement public et privé, CGT Educ’action, SNUDI-FO, SUD Education et SNUIPP-FSU,SUNDEP Solidaires appellent l’ensemble des enseignants de l’enseignement public et privé à se mettre en grève, pour exiger une revalorisation immédiate et significative de la valeur du point d’indice, le triplement de l’ISAE et le rattrapage des pertes de pouvoir d’achat.

Elles affirment par ailleurs leur solidarité avec les enseignants du 2nd degré et les 15 organisations syndicales qui les appellent à la grève pour l’abrogation de la réforme du collège

 KIT POUR LA GREVE

Pour cette grève du mardi 26 janvier 2016, la déclaration à vos chefs d’établissement est à faire jusqu’au vendredi 22 janvier au soir.
Mais nous considérons que cette démarche propre au privé (communication au seul directeur) est destinée avant tout à éviter de « salir la réputation de l’école », et qu’elle ne nous fait pas justice de notre protestation auprès du gouvernement.

 Obligation de se déclarer gréviste 48 heures à l’avance

Rappel des règles (loi du 23 juillet 2008)

1- Un préavis de grève concernant les personnels enseignants des écoles privées sous contrat doit être déposé trois jours avant par les organisations syndicales (article 12) ;
2- Dans le cas où « le préavis de grève a été déposé dans les conditions prévues, toute personne exerçant des fonctions d’enseignement dans une école maternelle ou élémentaire déclare à l’autorité administrative, au moins 48 heures à l’avance, comprenant un jour ouvré, avant de participer à la grève, son intention d’y prendre part. »
Exemple, pour un mouvement de grève fixé au :

mardi : le maître doit se déclarer au plus tard le vendredi soir de la semaine précédente.
jeudi : il doit se déclarer au plus tard le lundi soir.

3- « Les enseignants des établissements privés sont soumis à la même obligation de déclaration que leurs homologues du public. La déclaration est directement adressée au chef d’établissement qui communique sans délai à l’OGEC de l’école le nombre de personnes ayant fait cette déclaration ».

Les déclarations sont couvertes par le secret professionnel et ne peuvent être utilisées que pour l’organisation du service d’accueil.


Documents joints

PDF - 12.8 ko
PDF - 246.9 ko
PDF - 119.8 ko

Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)