Postes réservés pour les professeurs stagiaires

samedi 6 septembre 2014
par  Laurence.V
popularité : 2%

Cette année, au mouvement de l’emploi 2014, le Directeur Académique a « bloqué » l’équivalent de près de 25 postes, pour accueillir les futurs Professeurs des Ecoles Stagiaires (PES) issus des deux concours (session exceptionnelle et session rénovée). C’est une demande du Ministère de l’Education Nationale adressée à tous les Directeurs Académiques (DASEN )afin de réserver des « supports » aux nouveaux CRPE 2014, soit 13,50 heures dans les écoles (cf. réponse du DASEN lors de la CCMD de juillet 2014).

Donc cette année trois catégories de stagiaires seront affectées en contrat provisoire dans l’enseignement privé de Haute-Garonne :
-  16 lauréats session 2014 (13,50 heures en école/13,50h à l’ISFEC)
-  2 lauréats de l’examen professionnel session 2014 (27heures vacantes ou poste protégé)
-  10 contractuels admissibles (en surnuméraire ou à tiers temps sur un poste + admission au CRPE) ;

Ces listes de postes réservés ont été communiquées de manière très tardive aux élus syndicaux (lors de la CCMD en juin 2014). A aucun moment nous n’avons été consultés sur cette question notamment sur l’implantation de ces postes (contexte de l’école, roulement des implantations…). Aucune, voire peu d’information ni explication n’a été faite en direction des écoles concernées. Est-ce que l’Académie a contacté les équipes ?

Nous avons sollicité un rendez-vous auprès de Monsieur le Directeur Académique et nous n’avons obtenu de réponse écrite qu’en mai (ci-joint copie du courrier) avec une proposition de réunir une CCMD en formation spéciale le 9 juillet. C’est la première fois que nous obtenons une CCMD pour les affectations des PES. Cependant, des questions restent encore en suspens…

Accueillir un PES impacte la vie des écoles en termes d’organisation pédagogique et d’accompagnement du collègue entrant dans le métier. Tout cela dans un contexte déjà fortement dégradé de formation mais aussi de conditions de travail.

Les collègues en poste qui demandent leur mutation, ne comprennent pas et manifestent leur colère (bien légitime), lorsqu’ils s’aperçoivent qu’ils n’obtiendront pas le poste tant souhaité. Peut-être, les collègues pourraient –ils comprendre ce choix, encore aurait-il fallu que l’administration prenne le temps de leur expliquer. D’autant qu’ils ont subi de plein fouet pendant plusieurs années les conséquences de la réforme de la formation dite de « mastérisation » (avec des fermetures de poste ou des postes bloqués depuis 2011).

Quel ordre de priorité un PES a sur un enseignant titulaire ? – pour le SUNDEP, aucun !

C’est avant tout la question de la formation qui est la première responsable de cette situation. A la sauce Darcos ou à la sauce Peillon, et malgré les annonces de refonte de la formation des enseignants en 2013, les modalités d’organisation de « l’année de stage » restent sur les mêmes logiques ; les stagiaires sont placés sur le terrain tout de suite après le concours et utilisés comme moyens d’enseignement, d’où l’obligation de leur réserver des postes.

Pour le SUNDEP, ce n’est pas notre conception de la formation et nous dénonçons cette réforme. Nous revendiquons une véritable formation fondée sur des allers retours entre théorie et pratique, intégrant progressivement des stages de pratique accompagnée puis en responsabilité. L’entrée dans le métier doit être progressive.

Pour le SUNDEP, il est nécessaire de protéger l’entrée dans le métier de nos collègues stagiaires comme celle de nos collègues débutants.

Pour finir, nous voulons souligner que la question des postes réservés ne doit pas devenir une source de division dans la profession. Une division entre personnels titulaires et stagiaires alors que le responsable est bien ailleurs. Tous subissent la mise en place des réformes de la formation. Le véritable fléau est la succession de lois et de ministres de l’éducation nationale…. qui veulent laisser leurs empreintes ; ce qui ne fait que désorganiser, fragiliser et délabrer notre école !

[Pour consulter les postes réservés ci joint document


Postes réservés pour les professeurs stagiaires

Documents joints

PDF - 13.8 ko

Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)