Elections CCM : merci aux électeurs, électrices

vendredi 5 février 2010
popularité : 19%

qui confortent le siège CCMA pour le SUNDEP Solidaires dans l’Académie de Toulouse ; de plus les enseignants du premier degré et second degré placent le SUNDEP Solidaires en première place des organisations syndicales en Haute-Garonne dans le Privé sous contrat !

 En second degré (CCMA) pour l’Académie de Toulouse :

- SUNDEP Solidaires : 1 siège
- SPELC : 2 sièges
- CFTC : 2 sièges

Le SUNDEP Solidaires arrive en tête dans le Lot et progresse dans l’Ariège, l’Aveyron et Tarn et Garonne .

 En premier degré (CCMD) Haute-Garonne :

- SUNDEP Solidaires : 2 sièges
- SPELC : 2 sièges
- CFTC : 1 siège

notons que le SUNDEP Solidaires affiche un score de 46,2 % et est passé très près du troisième siège

 En premier degré (CCMD) Ariège :

- SUNDEP Solidaires : 1 siège
- SPELC : 1 siège

 en Haute Garonne la majorité des enseignants des premier et second degré a choisi le SUNDEP Solidaires :

- SUNDEP Solidaires : 371 voix
- SPELC : 265 voix
- CFTC : 357 voix

 Merci à nos électeurs pour la confiance qu’ils ont témoignée aux candidats SUNDEP Solidaires : elles et ils mobiliseront toute leur énergie et tiendront leurs engagements !


Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)