Smic, prestations, obligations sociales : ce qui change au 1er janvier

samedi 9 janvier 2010
popularité : 16%

Smic et traitement des fonctionnaires

Le salaire interprofessionnel minimum de croissance est revalorisé de 0,5 % et donc porté à 8,86 euros de l’heure au 1er janvier 2010. Pour un salarié travaillant 35 heures par semaine, le salaire mensuel est désormais de 1 343,77 euros.

En revanche, le minimum garanti reste fixé à 3,31 euros. S’agissant de la Fonction publique, le point d’indice ne sera pas revalorisé au 1er janvier 2010, le traitement minimum des fonctionnaires étant supérieur au smic, puisqu’il s’établit depuis le 1er octobre 2009 à 1 345,32 euros.

(On le sait, les fonctionnaires seraient des « nantis » , il y a donc refus d’augmenter le point de la fonction publique ....)

 Cotisations et contributions sociales

• Plafond de la sécurité sociale. Le plafond applicable aux gains et rémunérations versés en 2010 est fixé à 2 885 euros par mois.

 Chômage partiel

Depuis le 1er janvier 2010, en application de l’ANI du 8 octobre 2009, agréé par arrêté du 15 décembre, l’assiette de calcul de l’allocation conventionnelle de chômage partiel est modifiée.
Elle doit désormais être calculée sur la rémunération brute servant d’assiette au calcul de l’indemnité de congés payés, ramenée à un montant horaire, sur la base de la durée légale du travail applicable dans l’entreprise, ou, si elle est inférieure, la durée collective du travail ou la durée stipulée au contrat de travail.

 Seniors

Plusieurs dispositions entrent en vigueur au 1er janvier.

• Emploi des seniors. Les entreprises de plus de 50 salariés qui ne sont pas couvertes par un accord ou n’ont pas élaboré un plan d’action en faveur de l’emploi des seniors sont désormais redevables d’une pénalité de 1 % de leur masse salariale. Toutefois, le ministre du Travail a annoncé qu’un délai supplémentaire de trois mois sera accordé aux entreprises de 50 à 300 salariés.

• Mise à la retraite. La mise à la retraite avant 65 ans, à l’initiative de l’employeur, n’est plus autorisée.

• Dispense de recherche d’emploi des chômeurs. L’âge de dispense de recherche d’emploi par les allocataires du régime d’assurance chômage est passé de 58 ans à 59 ans, et de 56,5 ans à 58 ans pour les bénéficiaires de l’ASS (allocation de solidarité spécifique).

 Pensions de vieillesse

Les pensions de retraite du régime général ne seront revalorisées qu’au 1er avril prochain. En revanche, la majoration de pension de réversion applicable aux titulaires des plus faibles pensions de retraite est applicable depuis le 1er janvier 2010. Pour prétendre à cette majoration, les pensions versées à l’intéressé doivent être inférieures à 2 400 euros par trimestre à compter de cette date.

Par ailleurs, la revalorisation du smic au 1er janvier emporte les conséquences suivantes :

– le salaire validant un trimestre de cotisations est porté à 1 772 euros ;
– les plafonds de ressources pour l’ouverture du droit à pension de réversion sont fixés à 18 428,80 euros par an pour une personne seule et à 29 486,08 euros par an pour un ménage.

Autre changement, issu de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2010, celui concernant les majorations de durée d’assurance (MDA) des mères salariées du secteur privé : pour les enfants nés ou adoptés à compter du 1er janvier, les MDA pourront être partagés entre le père et la mère.
Enfin, la durée d’assurance nécessaire pour avoir droit à la retraite au taux plein est fixée à 162 trimestres pour les assurés nés en 1950, susceptibles de prendre leur retraite à 60 ans en 2010.

 Prestations familiales et sociales

Dans l’attente des mesures légales ou réglementaires nécessaires, les montants suivants ont été diffusés par le gouvernement et les organismes sociaux.

• Prestations familiales. La base mensuelle de calcul des prestations familiales ne devrait pas être revalorisée au 1er janvier 2010, mais les plafonds de ressources pour l’attribution de ces prestations seront réévalués de 2,8 %.

• RSA. Le revenu de solidarité active (en métropole) et le revenu minimum d’insertion (dans les DOM) devraient être revalorisés de 1,2 % et donc portés 460,09 euros par mois pour une personne seule sans enfant.

• ACS. Le montant de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé pour les personnes disposant de faibles ressources devrait passer à 100 euros pour les moins de 16 ans et à 200 euros pour les 16 à 49 ans.

• ASS. L’ASS devrait être fixée à 15,14 euros par jour, l’AER à 32,69 euros et l’ATA à 10,67 euros.

 Accidents du travail

Pour limiter les contentieux, la procédure d’instruction des accidents du travail et maladies professionnelles par les CPAM est révisée à effet du 1er janvier 2010.
Par ailleurs, en application de la loi de finances pour 2010, les indemnités journalières versées à partir de 2010 aux victimes d’AT/MP seront soumises à un temps d’imposition forfaitaire de 50 %.

 Maladie

En ce qui concerne l’assurance maladie, le forfait journalier hospitalier est porté de 16 euros à 18 euros et de 12 euros à 13,50 euros en établissement psychiatrique.
La convention médicale signée le 12 janvier 2005 pour cinq ans arrive à échéance le 11 janvier 2010.
Si l’assurance maladie et les médecins ne parviennent pas à un accord d’ici cette date, un règlement arbitral établira un texte conventionnel provisoire.

source Liaison Sociales

Le SUNDEP Solidaires l’a déjà dénoncé, ces mesures sont inadmissibles : les augmentations sont une misère, largement insuffisantes, et l’ensemble accentue la paupérisation et les inégalités sociales !


Liaisons Sociales

Commentaires  Forum fermé

Brèves

22 avril 2009 - CCMA le 7 mai 2009

L’ordre du jour sera le suivant :
Congés de formation professionnelle
Reclassement suite à (...)

22 avril 2009 - Pas de bébés à la consigne .Pour des modes d’accueil de qualité.

Vous avez tous conscience des enjeux de société, de privatisation de l’enseignement etc ... (...)

10 mars 2009 - Rendez-vous dans les départements pour les manifs du 19 mars :

Ariège FOIX Rendez-vous à 10h, Allées de Villote
Aveyron RODEZ Rendez-vous à 15h Esplanade de (...)

28 janvier 2009 - Lieux et heures de départ des manifestations du 29 janvier

Dans la Haute-Garonne
Les organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, (...)

4 novembre 2008 - Italie : adoption sous haute tension de la « réforme de l’éducation »

ROME - Une réforme controversée de l’éducation en Italie a été adoptée définitivement mercredi sur (...)