Promotions, changements d’échelon et effets financiers en second degré

dimanche 3 janvier 2010
popularité : 58%

▶ Effet financier des promos HC et reclassement des lauréats concours

A la question du SUNDEP lors de la CCMA du 10 décembre, la DEP a répondu :
- fin janvier pour les concours
- fin février au plus tôt pour les Hors classe

▶La CCMA changement d’échelons ne pourra avoir lieu avant le mois de mars car les enseignants lauréats de concours ont jusqu’au 1er mars pour faire valider leurs services de MI-SE ou fonctionnaire .

▶ Paiement du bac :
Lors de la CCMA du 10 décembre, le SUNDEP a posé la question suivante :
« Après les promesses ministérielles et présidentielles et avec la mise en place du système « IMAGIN » qui devait réduire le délai de paiement des frais de bac, les enseignants « imaginent » toujours qu’ils vont être payés … Or, le chef de division de la DEC interrogé par le SUNDEP s’est engagé à ce que ces frais soient payés avant la fin de l’année civile… alors, où en sont ces promesses ? »
Le Secrétaire Général du Rectorat a répondu que ce paiement devrait rapidement intervenir (il y aurait eu un souci informatique) et la DEP a confirmé avoir vu passer des paiements sur le salaire de décembre .


Brèves

4 décembre 2015 - CCMD avancements/promotions 30 novembre 2015

Ordre du jour :
Elections des représentants de la commission de réforme départementaleRetour (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

Avec le SUNDEP Solidaires, j’exige l’égalité de mes droits et la reconnaissance de mon travail : (...)

5 novembre 2015 - PETITION POUR QUE ISAE = ISOE

En 1990, Lionel JOSPIN, ministre de l’Education nationale, a souhaité réduire les inégalités entre (...)

11 septembre 2015 - Légère revalorisation des salaires des instituteurs suppléants

Les instituteurs suppléants bénéficieront :
d’une revalorisation à l’indice de base 321 (au lieu (...)

21 mai 2012 - Semaine de 5 jours : le gouvernement fait régner la terreur et s’apprête à affamer la population (des hôteliers-restaurateurs)

Les hôteliers jouent à se faire peur : en rétablissant la semaine de 5 jours dans le primaire avec (...)