Retraites complémentaires : menaces sur l’âge de départ à la retraite ?

samedi 2 août 2008
popularité : 9%

Le 31 décembre 2008 arrive à échéance l’accord passé à la suite de la loi de 1983 fixant l’âge de la retraite à 60 ans : en effet si l’âge légal de départ à la retraite était fixé à 60 ans, cette disposition ne concerne que le régime général et non les retraites complémentaires !

Or qui pourrait financièrement partir à la retraite entre 60 et 65 ans avec une pension « sécurité sociale » seulement ( 50% du salaire annuel moyen plafonné calculé sur les 25 meilleures années de carrière divisé par 12 !) ?

Un article du Canard Enchaîné du 16 juillet 2008 titrait « La patronat joue avec les retraités » !

L’article :
« Le MEDEF vient de concocter une martingale pour reporter l’âge d edépart à la retraite au-delà de 60 ans , et si possible à 65, comme le réclame Laurence Parisot. L’astuce consiste à profiter d’une faille dans la loi de 1983 qui fixait l’age d ela retraite à 60 ans. Ce texte ne visait en effet que le régime général, les caisses de retraite complémentaire en restant, elles, aux 65 ans. Or, sans ces »complémentaires« pas de retraite possible. Une »structure financière« intermédiaire fut alors créée pour combler ce manque sur la période allant de 60 à 65 ans . Cogérée par les syndicats et le MEDEF, cette »structure« viendra à échéance le 31 décembre prochain . Les syndicats se sont donc tournés vers le MEDEF afin de prolonger la vie de ce dispositif. Après s’être fait prier, le syndicat des tauliers a accepté d’envisager une prorogation, mais à condition que les syndicats acceptent d’ouvrier des discussions sur l’ »âge légal" de départ à la retraite.
On résume : le MEDEF veut bien maintenir la retraite à 60 ans... mais à condition qu’elle soit retardée . C’est de l’humour ?"

Malheureusement, le MEDEF, appuyé par la majorité gouvernementale ne fait absolument pas d’humour, mais la sape des protections sociales continue jour après jour !
De plus le MEDEF refuse de reconnaître la pénibilité de certaines professions !
Et que se passerait-il pour les chômeurs de moins de 60 ans ? Le MEDEF a sans doute des solutions : travailleur saisonnier , « pousseur de caddie » sur les parkings de supermarché (comme des retraités des Etats-Unis dont la pension a disparu avec la faillite de leur entreprise)ou ... pauvre dans des « hospices » que seraient devenus les hôpitaux publics dont les autres services seraient fermés ?

Nul doutre que le MEDEF envisage sans honte ni morale ni éthique le retour au ...XXVIII ème siècle ?!

Merci au Canard de maintenir notre niveau de vigilance dans la torpeur de l’été dont oncques ne manquent pas de profiter !


Brèves

22 avril 2009 - CCMA le 7 mai 2009

L’ordre du jour sera le suivant :
Congés de formation professionnelle
Reclassement suite à (...)

22 avril 2009 - Pas de bébés à la consigne .Pour des modes d’accueil de qualité.

Vous avez tous conscience des enjeux de société, de privatisation de l’enseignement etc ... (...)

10 mars 2009 - Rendez-vous dans les départements pour les manifs du 19 mars :

Ariège FOIX Rendez-vous à 10h, Allées de Villote
Aveyron RODEZ Rendez-vous à 15h Esplanade de (...)

28 janvier 2009 - Lieux et heures de départ des manifestations du 29 janvier

Dans la Haute-Garonne
Les organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, (...)

4 novembre 2008 - Italie : adoption sous haute tension de la « réforme de l’éducation »

ROME - Une réforme controversée de l’éducation en Italie a été adoptée définitivement mercredi sur (...)